fr | en

Barrios chinos

En lire + Images

En 2007, le musée d’art contemporain de Barcelone (MACBA) passe commande à une quinzaine de photographes internationaux, parmi lesquels David Goldblatt, Hans-Peter Feldman, Allan Sekkula, pour produire de nouvelles représentations de la métropole catalane. Cette commande donne lieu l’année suivante à une exposition dans le cadre de L’Archive universelle, la condition du document et l’utopie photographique moderne.

Mes commanditaires m’imposent de traiter des nouvelles centralités urbaines créés par la diaspora chinoise quand tout m’attire vers le Raval et sa communauté pakistanaise, miroir inversé de Shakhari bazar. Je documente les quartiers de Badalona formé d’entrepôts de produits d’importation et de Santa-Coloma spécialisé dans les services de proximité pour les communautés migrantes. Puis en marge de ces zones emblématiques et désignées d’avance, je m’intéresse dans La Sagrera à la manière dont la culture populaire des bars de quartiers catalans survit grâce au rachat de ces bars par des familles chinoises. Les portraits croisés des tenanciers chinois, du personnel tantôt autochtone tantôt immigré, et des habitués catalans révèlent un processus d’hybridation et d’imprégnation réciproque très éloigné des stéréotypes du chinatown en tant que quartier chinois clos et homogène.

http://www.macba.cat/survey/